Télécharger le Flash Player, cliquez ici !

Thyroïdectomie
(ABLATION PARTIELLE OU TOTALE DE LA GLANDE THYROÏDE)

Anatomie de la glande thyroïde

La glande thyroïde, située à la partie antérieure de la base du cou, a une forme de "papillon", avec deux lobes réunis par un pont ou isthme.

Une indication d’exérèse chirurgicale est retenue le plus souvent en raison du développement de nodule(s) solide(s) et/ou d’hyperfonctionnement.

 

 

 

Procédure chirurgicale

Une incision horizontale à la base du cou, dans un pli cutané, est effectuée sous anesthésie générale.

La partie pathologique de la glande thyroïde est retirée et confiée immédiatement à un médecin histologiste spécialisé, présent en salle d’opération.

Le cas échéant, en fonction du résultat de cet examen, l’ensemble de la glande thyroïde peut ainsi être retiré dans le même temps opératoire.

 

 

 

Suites opératoires



cicatrice cutanée

En raison de la proximité des deux nerfs assurant la mobilité des cordes vocales, la voix peut être temporairement voilée ou fatigable pendant quelques semaines en post-opératoire. Dans l’immense majorité des cas cependant, aucune modification n’est notée.

Pour les mêmes raisons de proximité des glandes parathyroïdes assurant le contrôle du taux de calcium, des signes de tétanie transitoire, sous la forme de fourmillements autour de la bouche ou des extrémités, peuvent nécessiter une supplémentation calcique temporaire.

Grâce aux techniques modernes de fermeture de la peau (agrafes et/ou colle biologique), la cicatrice cutanée reste très discrète et rend le préjudice esthétique de cette intervention minime.

Complications opératoires de la chirurgie de la Thyroide

  • complications liées à toute chirurgie: phlébite, embolie pulmonaire, hémorragie, infection sur incision, cathéter, drain ou sonde
  • complications spécifiques immédiates: rares et dans l’immense majorité des cas rapidement résolutives, elles sont en rapport avec les difficultés d’individualisation per-opératoire des nerfs récurrents innervant la motricité des cordes vocales, ou des glandes parathyroides assurant le contrôle des taux sanguins de calcium
  • complications spécifiques tardives : en rapport avec la nécessité éventuelle d’un traitement hormonal complémentaire et imposant un suivi en coordination avec le médecin traitant ou endocrinologue

Site mis à jour le : 12/04/2013

Département de Chirurgie Générale et Digestive, cœlioscopique et carcinologique - Clinique Bizet
23-24, Rue Georges Bizet - 75116 PARIS - Tél. : 01 40 69 35 00 - Fax : 01 40 69 35 09